Archive for octobre, 2012

Rencontre avec l’AEECL à Madagascar

Mercredi, octobre 10th, 2012

Lors de notre séjour à Madagascar en septembre 2012, nous avons pu rencontrer à Antsohihy, Julie, hollandaise, consultante en écotourisme de l’AEECL (Association Européenne pour l’étude et la conservation des lémuriens), ainsi que Jonah Rabesaina, Directeur de l’Office du Tourisme de Sofia, qui travaillent de concert pour développer le tourisme dans la péninsule de Sahamalaza, sur la Côte Ouest de Madagascar.

Le zoo de Lyon est membre de l’AEECL et participe ainsi au Programme Sahamalaza au nord-ouest de Madagascar.

Julie travaille également avec  Guy Randriatahina, qui est Directeur du programme AEECL sur la presqu’île  de Sahamalaza pour la préservation notamment de l’Eulémur Macaco Flavifrons (lémurien aux yeux turquoise)

Julie était ravie de nous rencontrer et nous a expliqué que la région n’était pas encore développée au niveau touristique, bien que décelant un énorme potentiel en terme de Biodiversité.

Julie nous a fait un compte rendu très détaillé  des actions menées pour la réalisation du Parc de Sahamalaza. Le programme de l’AEECL ne représente qu’une petite forêt «  la forêt de l’Ankarafa » sur la presqu’île (la presqu’île est très grande et est composée de 4 îles).

Pour accéder à cette forêt : 4H de piste dans de très mauvaises conditions ou bien par bateau au départ d’Antsohihy  et donc aucun aménagement actuellement permettant accueillir convenablement des touristes

Rencontre avec l'AEECL

L’AEECL finance les installations d’eau et d’électricité et ce programme a été repris par le MNP (Madagascar National Parks)

Julie nous a également expliqué tout le travail d’éducation et de sensibilisation mené avec les populations locales pour le respect de la Biodiversité. Des guides ont été formés, représentant un « mixage » sociologique allant d’étudiants à pêcheurs, et une tranche d’âge de 19 ans à 60 ans. Actuellement 33 guides ont été formés selon une méthode interactive et sur 3 thèmes (biologie, communication et écotourisme)

Julie nous a indiqué aussi qu’un travail est engagé auprès des populations locales de la presqu’île pour les aider à améliorer leur production de riz, en les initiant à des techniques sous forme de concours par exemple  et nous a précisé que lors de la construction d’une école, l’AEECL demande aux villageois en échange, de protéger la forêt pendant une quinzaine d’années par exemple ;

La majorité des malgaches n’est pas convaincue de l’impact de l’activité humaine sur le réchauffement de la planète , d’où l’importance de continuer à les sensibiliser…énorme travail de l’AEECL, avec la prise en compte des coutumes et traditions malgaches qui compliquent la tâche…beaucoup de temps et d’énergie…

Nous évoquons avec Julie la possibilité d’une aide de notre association après bien évidemment concertation avec le bureau : Julie nous donne un exemple et indique alors que pour construire un puits, il faut engager environ 3000€. (Des mécènes en perspectives ?!!!).

Julie nous confie également une plaquette qu’elle a rédigée sur le programme des infrastructures du Parc (avec notamment un plan du campement et du bâtiment principal)

AZL et AEECL réunis

Pour finir notre conversation Julie évoque avec des yeux pétillants, la nouvelle page Facebook de l’AEECL en nous demandant de mettre une photo et un petit mot ( chose faite !) et nous quitte chaleureusement en nous soufflant «  on vous aime déjà » !

Marie-Laurence Maurice, Présidente des Amis du Zoo de Lyon
Robert Maurice, Secrétaire adjoint